Michael Richardson

Michael Richardson est un programmeur autodidacte et un consultant, qui travaille à la sécurité des systèmes en réseau depuis 1988. Michael a travaillé pour Milkyway Networks à ses débuts en 1994, et pour Solidum Systems Corporation en 1998. Solidum faisait la conception et la vente de matériel informatique, notamment pour IPsec. En qualité de concepteur de logiciels pour systèmes et concepteur de protocole, Michael a collaboré avec l’International Engineering Task Force (IETF) à la rédaction de RFC3586, RFC4025 et RFC4332.

Michael a conçu des systèmes IPsec, y compris des systèmes à code source fermé pour SSH, le codage KAME dans BSD, et du travail dans le cadre du projet Linux FreeS / WAN. En 2003, Michael a fondé Xelerance Corporation pour soutenir les produits de sécurité open source Linux, y compris Openswan.

Il a reçu un baccalauréat ès sciences en physique de l'Université Carleton.

Expertise: 

Michael est un gestionnaire de projet expérimenté.

Michael a travaillé avec toutes sortes de système d'exploitation et de programmes de systèmes embarqués, de l’époque de SunOS 4 et BSDi au début des années 1990, à WindRiver, à Android et Contiki.

Michael est un expert en gestion de chaînes d'outils et d’environnements virtuels.

Michael a travaillé en virtualisation depuis 1999, avec VMware, Xen, UserModeLinux, KVM et QEMU. Cela comprend six années passées à la construction
systèmes d'approvisionnement pour postes de travail virtualisés.

Points saillants: 

Michael a été co-président du groupe de travail ROLL de l’IETF (http://datatracker.ietf.org/wg/roll) depuis 2011, et il a travaillé au déploiement d'un réseau de capteurs qu’il a bidouillé à son bureau à la maison en vue de réduire la consommation d'énergie.

Les projets CREDIL: 

Hydra